Le Deal du moment : -35%
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – ...
Voir le deal
81 €

ACTA, ou l'ennemi de la liberté

Aller en bas

ACTA, ou l'ennemi de la liberté Empty ACTA, ou l'ennemi de la liberté

Message par H-S93 le 29/1/2012, 12:27

Commen beaucoup d'entre vous le savent, depuis peu, le FBI a fermé le site Megaupload et arrêté le fondateur du site, Kim Schmitz.
La raison première qu'à légitimé le FBI pour son action est bien évidement de metttre un terme aux échanges illicites d'œuvres contrefaites qui se déroulaient sur la plate-forme. Suite à cette action, le groupe Anonymous (qu'on ne présente plus) a protesté contre cette acte qualifé comme nuisante à la liberté d'expression, et a répliqué en hack le site du FBI, de l'Elysée (étant donné que notre président national a approuvé les actions du FBI), de la Maison Blanche et de Universal Music.

Fait étrange me direz-vous, c'est le hack du site d'Universal Music. Quel intérêt? En réalité, il semblerait que Kim Schmitz a annoncé récemment vouloir crée Megabox, une sorte I-Tunes sur lequel les artistes auraient pu partagé tout types de créations qui leurs sont propres et être rénuméré à 90%, ce qui aurait en un sens permis aux artistes de devenir indépendant de maison de disque ou autres, et ainsi ruiner ces derniers. Fait étonnant, Megabox devait être lancé sur la toile le lendemain de l'arrestation du fondateur du site. Coïncidence?

Mais là n'est pas le véritable problème, qui par ailleurs est bien plus grave que la fermeture d'un site de partage de média. De cette affaire en ressort un traité à visée internationale appellé ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement), déjà signé par les USA, ainsi que bien d'autre pays, seul l'Union Européenne doit encore la signée en Mai 2012.
Pour faire simple, voici une vidéo qui définie globalement ce qu'est l'ACTA: